Réclamation Kodak, service client SAV

Service de mise en contact téléphone compatible :

  • Kodak Numéro de téléphone des réclamations
  • Kodak Service réclamation client SAV
  • Kodak Service après vente et Service réclamation client
  • Kodak Contact réclamation diverses
  • Kodak Assistance réclamation client

 

Réclamation Kodak et information service de service client

Le système de caméra numérique Kodak (ou Kodak DCS) est une série de caméras numériques à objectif monobjectif qui ont été lancées par Kodak entre les années 1990 et 2000, alors qu’elles ont été abandonnées en 2005. Ils étaient tous basés sur le film SLR 35 mm, également présent dans le
Nikon et Canon. La série comprenait le Kodak DCS (connu plus tard sous le nom de DCS 100), le premier appareil photo avec reflex numérique disponible dans le commerce.

Les modèles ultérieurs de Kodak ont intégré des modules numériques plus abondamment dans le boîtier de l’appareil photo, notamment des écrans LCD de prévisualisation et des piles amovibles. La série DCS 500 de 1998 était également basée sur le Canon EOS-1N, composé d’un DCS 520 de 2 mégapixels et d’un DCS 560 de 6 mégapixels, qui ont été initialement vendus au prix de détail suggéré de 28 500 $. Ces modèles ont également été vendus par Canon sous les noms de Canon D2000 et D6000 respectivement, et ont été les premiers reflex numériques vendus sous le nom de Canon. Kodak a utilisé le même contenu électronique pour la série DCS 600, qui était basée sur le Nikon F5. La série DCS 600 comprenait le Kodak DCS 620x, un modèle très sensible avec un capteur à l’oxyde d’étain indo, et un filtre Bayer avec une filtration cyane-magenta-jaune, qui avait une configuration de sensibilité de dernière minute (pour votre temps) de 6400 ISO.

La dernière génération d’appareils photo DCS de Kodak a vu le jour avec le lancement du Kodak DCS Pro 14n, un appareil photo de 14 mégapixels avec reflex numérique plein cadre en 2002, et s’est poursuivie avec le reflex DCS PRO/n mis à jour en 2004. Ces deux appareils avaient un boîtier basé sur le Nikon F80, et étaient considérés comme plus compacts que les précédents Kodak. Des capteurs développés par la société belge d’imagerie FillFactory ont été utilisés. Le DCS PRO SLR/n était également accompagné de l’appareil photo compatible Canons, le DCS PRO SLR/c, qui était basé sur le Sigma SA9 SLR. Kodak a abandonné le SLR/n et le SLR/C en mai 2005, pour se concentrer sur les appareils numériques compacts et le format haut de gamme des « dos numériques » pour Leaf, y compris d’autres sociétés.

Un certain nombre d’autres inventions ont été faites pour accroître la facilité d’utilisation, notamment des améliorations dans la technologie des capteurs, la première image DCR au format RAW et un logiciel hôte utilisable. Le DCS original de Kodak a été lancé en 1991, et était basé sur le Nikon F3 alors vendu, avec un reflex et des composants numériques. Il utilisait un capteur Kodak KAF-1300 de 1,3 mégapixel, et un composant communément appelé « épaule » à son côté, comme support de stockage. La série DCS 200
de 1992, a consolidé les supports de stockage une fois externes, au sein du module arrière lui-même, celui-ci étant basé sur le Nikon F801 SLR. Ce module contenait un disque dur de 80 mégaoctets, et
son énergie était alimentée par des piles AA. Cela a continué dans les caméras jusqu’à la mise à jour de la série DCS 400 en 1994, qui a remplacé le disque dur par un emplacement pour carte PCMCIA. La série DCS 400 comprenait
le DCS 420 de 1,5 mégapixel, et le Kodak DCS 460 de 6 mégapixels, qui a coûté 28 000 dollars au détail lors de son lancement. Semblable aux modèles de 6 mégapixels de Kodak,
le DCS 460 a utilisé le célèbre capteur APS-H M6 de Kodak. Parallèlement à la série DCS 400 de Kodak, la série analogique DCS EOS de Kodak a également été lancée, qui était basée sur le reflex Canon EOS-1N. À l’exception du DCS 100 original, ces premiers modèles ne comportaient pas d’écrans LCD pour la prévisualisation.

Tous les modèles utilisent la monture d’objectif EF de Canon
Série Kodak EOS DCS – 1995, basée sur le corps externe du Canon EOS-1n. Les nouveaux noms pour Canon seraient Canon EOS DCS 1, Canon EOS DCS 3 et Canon EOS DCS 5

Tous les modèles sont basés sur le « corps » de Nikon, et utilisent la monture Nikon F.

En 1975, l’ingénieur Steven Sasson de Kodak a inventé le premier appareil photo numérique qui utilisait un dispositif de charge couplé à semi-conducteurs Fairchild de 100 x 100 pixels. À partir de 1986, Kodak a développé un capteur de 1,4 million de pixels.

Kodak a continué à développer et à produire des capteurs d’images numériques, notamment le KAF-18500 plein cadre de 18 mégapixels, dont la structure a été utilisée dans le cadre de la
Appareil photo télémétrique numérique Leica M9, jusqu’à ce que son capteur de division soit ventilé par Platinum Equity en 2012. Cette entreprise de capteurs numériques opère désormais sous le nom de Trusense.

Kodak a complété la première ligne DCS avec le DCS 700, une série composée du DCS 720x de 2 mégapixels, du DCS 760 de 6 mégapixels et du DCS 760m, qui avait un capteur monochrome. Au moment du lancement, Kodak était en concurrence avec les populaires Nikon D1 et Nikon D1x, qui étaient physiquement moins chers et moins performants. Le DCS 760 avait son prix de départ de 8 000 dollars.

Wiki information et téléphone assistance compatible avec les services :

Numéro téléphone service réclamation Kodak
SAV service réclamation client Kodak
service support client après vente réclamation Kodak
Contact service client réclamation Kodak
Réclamation service client Kodak